Sélectifs Trophée par équipe, Le Mêles sur Sarthe, mai 2015

Publié le

Partis de La Rouxière, Doriane, Clotilde, Eric et moi nous rendions pour un long voyage vers le Mêles sur Sarthe, l'esprit combattant....dans l'espoir de revenir avec quelques Trophées. J' en profite pour remercier Marie et Julien pour le camion sans lequel nous n'aurions jamais pu voyager ensemble avec 4 caisses !

Partis de La Rouxière, Doriane, Clotilde, Eric et moi nous rendions pour un long voyage vers le Mêles sur Sarthe, l'esprit combattant....dans l'espoir de revenir avec quelques Trophées. J' en profite pour remercier Marie et Julien pour le camion sans lequel nous n'aurions jamais pu voyager ensemble avec 4 caisses !

Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.
Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.
Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.
Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.
Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.

Montage de notre belle tente...trop facile avec les couleurs de notre région. Après avoir gonflé mon matelas une bonne dizaine de fois (j'exagère juste un peu!), nous étions fin prêts pour passer une soirée festive avec nos terribles adversaires.

Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !
Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !
Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !

Bonne soirée, bien arrosée....il fallait bien entamer l'ouverture du Sélectif. Bon le lendemain difficile, avec un jumping perturbant entre un tracé compliqué et une reconnaissance bondée de monde !

Début des hostilités, tentes bases installées, parcours prêts, tout est propre ! Il n'y aura pas de photo de la compétition...D'une part nous étions trop concentrés pour photographier et d'autre parts nous étions tous si doués que ça ferait des jaloux ! Clotilde n'a pas oublié que ce premier jour était celui de la fête des mères !Début des hostilités, tentes bases installées, parcours prêts, tout est propre ! Il n'y aura pas de photo de la compétition...D'une part nous étions trop concentrés pour photographier et d'autre parts nous étions tous si doués que ça ferait des jaloux ! Clotilde n'a pas oublié que ce premier jour était celui de la fête des mères !
Début des hostilités, tentes bases installées, parcours prêts, tout est propre ! Il n'y aura pas de photo de la compétition...D'une part nous étions trop concentrés pour photographier et d'autre parts nous étions tous si doués que ça ferait des jaloux ! Clotilde n'a pas oublié que ce premier jour était celui de la fête des mères !

Début des hostilités, tentes bases installées, parcours prêts, tout est propre ! Il n'y aura pas de photo de la compétition...D'une part nous étions trop concentrés pour photographier et d'autre parts nous étions tous si doués que ça ferait des jaloux ! Clotilde n'a pas oublié que ce premier jour était celui de la fête des mères !

Entre le terrain de concours et le camping, environ 10 min tranquille à pied. Nous avons fait ce chemin X fois ce week-end, sans compter les soirées animées et le stress du concours. Résultat, nous étions un peu fatigués !
Entre le terrain de concours et le camping, environ 10 min tranquille à pied. Nous avons fait ce chemin X fois ce week-end, sans compter les soirées animées et le stress du concours. Résultat, nous étions un peu fatigués !
Entre le terrain de concours et le camping, environ 10 min tranquille à pied. Nous avons fait ce chemin X fois ce week-end, sans compter les soirées animées et le stress du concours. Résultat, nous étions un peu fatigués !

Entre le terrain de concours et le camping, environ 10 min tranquille à pied. Nous avons fait ce chemin X fois ce week-end, sans compter les soirées animées et le stress du concours. Résultat, nous étions un peu fatigués !

Les chiens également ! Easy en avait tellement marre, elle si accroc à cette discipline, étrange qu'elle supplie Eric de se dépêcher de rentrer à la maison ! Quant à Eden, il a tellement donné de sa vitesse sur les parcours qu'il était mort de fatigue !
Les chiens également ! Easy en avait tellement marre, elle si accroc à cette discipline, étrange qu'elle supplie Eric de se dépêcher de rentrer à la maison ! Quant à Eden, il a tellement donné de sa vitesse sur les parcours qu'il était mort de fatigue !
Les chiens également ! Easy en avait tellement marre, elle si accroc à cette discipline, étrange qu'elle supplie Eric de se dépêcher de rentrer à la maison ! Quant à Eden, il a tellement donné de sa vitesse sur les parcours qu'il était mort de fatigue !
Les chiens également ! Easy en avait tellement marre, elle si accroc à cette discipline, étrange qu'elle supplie Eric de se dépêcher de rentrer à la maison ! Quant à Eden, il a tellement donné de sa vitesse sur les parcours qu'il était mort de fatigue !

Les chiens également ! Easy en avait tellement marre, elle si accroc à cette discipline, étrange qu'elle supplie Eric de se dépêcher de rentrer à la maison ! Quant à Eden, il a tellement donné de sa vitesse sur les parcours qu'il était mort de fatigue !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article